Histoire d'artisanat

L’artisanat c’est quoi ? L’artisanat désigne l’ensemble des savoir-faire et pratiques traditionnelles liés à l’exercice d’un métier manuel : céramiste, ferronnier, verrier, … Et derrière cette réalité, c’est une liste de près de 25 métiers que vous pourrez retrouver. Le terme apparait pour la première fois dans les année 20 en Alsace pour traduire le terme allemand « handwerk ».

Coutellerie Verdier, made in France et écoresponsables

Mais attention, les titres d’«artisan » et de « maitre-artisan » sont très encadrés et contrôlés par la loi car ils correspondent à un label de qualification professionnelle. En effet, ne peuvent prétendre à au titre d’artisan que les personnes titulaires d’un diplôme de niveau 3 (3 années d’étude), ou d’un CAP ou justifiant d’une expérience professionnelle de 2 ans minimum dans sa discipline. Le titre de maitre artisan ou maitre artisan en métier d’art, quant à lui, exigera un brevet brevet de maîtrise ou d'un diplôme équivalent de niveau 4 dans le métier concerné ou après 2 ans de pratique professionnelle dans le métier. La liste des métiers d’art a été fixée par un arrêté du 24 décembre 2015 publié conjointement par le ministère de la Culture et le secrétariat d’état au commerce.

Fanny LAUGIER, artisan d'art céramique made in France et écoresponsable

Autrefois les artisans étaient des serfs qui pouvaient être affranchis en récompense de leur travail. A partir du IXème siècle, ils ont commencé à se regrouper en confrérie (confratriae) qui se transformeront en corporations à la fin du XVII, abandonnant tout caractère religieux. Ensuite l’artisanat va s’organiser, en réaction à la grande industrie. Ainsi en 1922 est constituée la Confédération générale de l’artisanat français (CGAF) ; et quelques années plus tard, en 1926, seront créées les chambres des métiers qui marqueront le début de l’institutionnalisation de l’artisanat. En 1976, un décret autorise jusqu’à 10 employés maximum par entité juridique.

 Cigale en céramique MONOCHROMIC, made in France et écoresponsable

Autre point important lié à l’artisanat : la formation. Certains métiers sont fondés sur des techniques qui se transmettent de génération en génération ; et certains de leurs outils et des objets créés ont des formes qui n'ont guère changé depuis 10 000 ans. Ainsi, en 1971, sont créés les centres de formation des apprentis (CFA). Ensuite la loi du 23 décembre 1982 est promulguée relative à la formation professionnelle des artisans ; le stage de gestion, préalable à l’installation est ainsi institué, assurant au futur dirigeant d’entreprise artisanale et à son conjoint une initiation à la comptabilité et une information sur l’environnement économique, juridique et social de l’entreprise artisanale. En plus, l’État, en collaboration avec les représentants de l’artisanat, se dote alors d’un outil de formation et d’étude : le Centre d’études et de perfectionnement de l’artisanat et des métiers (CEPAM), devenu l’Institut supérieur des métiers (ISM) en 1990, qui s’inscrit clairement dans cette dynamique de « modernisation » et d’innovation du secteur.

Oppidum, fabrication savon bio

Aujourd’hui l’artisanat représente 1.7 millions d’entreprises, soit 3 millions d’emplois pour un chiffre d’affaires de 300 milliards d’euros. L’artisanat est la première entreprise de France !

LIVRAISON

France et International.
Envois en Colissimo, ou en point relais pour France & Europe,
Retrait GRATUIT sur place
(75002 PARIS)

RETOUR

Echange et retour sous 14 jours
Service Clients +33 (0)1 42 72 73 50
10h à 19h du lundi au vendredi
160, Rue MONTMARTRE - 75002 PARIS
contact@histoiresfrancaises.com

PAIEMENT SÉCURISÉ

Visa,
Mastercard,
American Express,
ApplePay,
PayPal